March 30, 2020
SEO et E-Commerce. 1e partie : la page d’accueil idéale. Vidéo SEO Abondance 122

SEO et E-Commerce. 1e partie : la page d’accueil idéale. Vidéo SEO Abondance 122


Bonjour et bienvenue dans cette 122e
vidéo Abondance dans laquelle je voulais initier une série de vidéos sur le
SEO et le commerce électronique donc les boutiques en ligne, pour
voir un certain nombre de points sous forme de check-list qu’il faut
prendre en compte lorsqu’on met en oeuvre, lorsqu’on imagine une site de
commerce en ligne. Cette semaine, on va commencer par
la page d’accueil et voir quels sont les points principaux –
j’espère ne pas en oublier – mais en tout cas les points principaux à prendre en
compte lorsqu’on crée un site de vente en ligne.
Quelle est cette check-list pour pour ne rien oublier des points les plus
importants ? Première chose, et c’est souvent
quelque chose qui manque beaucoup sur les sites e-commerce actuels, c’est du
texte statique, du texte qui explique ce qu’on va trouver sur le site. Pas
directement du texte qui va expliquer les produits, ça c’est ok, ça
peut exister, bien sûr, on peut en avoir sur la page d’accueil, mais ce qui manque
le plus souvent sur les sites de commerce électronique,
c’est un pavé de texte 200 – 300 mots voire plus – plus ce sera encore mieux –
qui va expliquer quelle est votre activité, qu’est ce que
l’internaute va trouver sur le site lorsqu’il va aller sur les pages de
listes et des fiches produits, etc. Qu’est-ce que vous faites, qu’est ce
que vous allez proposer, donc du texte qui va rester statique dans le
temps – il peut y avoir encore une fois des
descriptions de produits qui vont tourner dans le temps, etc. –
mais il faut qu’il y ait au moins 200, 300, 400 mots sur une page d’accueil –
et encore une fois ce n’est pas souvent le cas – qui expliquent votre activité et qui
expliquent ce que vous allez vendre sur le site. Ça, c’est vraiment quelque
chose de très important. Les balise h1, h2 et h3 si possible
doivent être statiques dans le temps. Vous mettez en ligne une page
d’accueil, vous avez des balise h1, h2, h3, dans un mois il faut qu’elles soient les
mêmes. Si vous voulez mettre des balises H sur des contenus dynamiques, des
noms de produit par exemple, qui vont changer tous les jours, toutes les heures,
ou toutes les semaines, utilisez plutôt des H4 à H6, mais essayez
de garder le contenu des balises h1 à h3 statiques dans le temps pour que lorsque le robot de Google va revenir sur vos pages, il ait une analyse sémantique stable
dans le temps. Il comprendra beaucoup mieux ce que vous proposez comme
produits. Des mises à jour fréquentes, bien sûr, c’est un peu un grand classique,
mais sur un site web de vente en ligne, vous devez proposer des promotions ou
simplement faire tourner aléatoirement les produits, les promotions,
éventuellement les derniers avis, il faut que ce soit tout le temps
changeant et qu’il faut que chaque fois que le robot vienne sur la page,
finalement il y ait un nouveau contenu qui soit présenté.
Ça peut se faire à la main où ça peut se faire aussi en affichant
par exemple le produit coup de coeur et ça va être un produit choisi
aléatoirement parmi dix produits, les derniers avis, ça va être les trois
derniers avis choisis aléatoirement parmi les douze ou quinze derniers avis,
et donc chaque fois on va afficher un contenu différent. Là aussi c’est un
point qui n’est pas négligeable. Surtout pas de méga menu, le moins de liens sortants possible de votre page d’accueil pour ne pas risquer de trop
diluer le PageRank interne – je vous renvoie à la vidéo que j’ai déjà
faite sur les méga-menus donc je je ne vais pas revenir là-dessus, mais
malheureusement il y a beaucoup de de boutiques en ligne qui proposent des
méga-menus, et ça tue souvent le SEO, malheureusement. Un footer ultra simple :
pas de plan du site dans le footer, mais on ne voit presque plus ça, c’est un peu de l’ancienne époque tout ça, mais enfin, le footer ce sont des liens
vers les conditions générales de vente, les mentions légales, etc. et moins
il y a de liens dans le footer, mieux ça se passera. Une balise Title, bien sûr,
bien structurée : le nom du site, un tiret ou un “pipe” (trait vertical) ou un séparateur puis les explications de ce qu’on va trouver sur le site. Donc le nom du site au
début, et explications de ce qu’on va trouver sur le site. Personnellement, je
travaille sur des Title de page d’accueil qui font entre 7 et 10 mots, sans
compter les mots vides – je, tu, il, nous, vous, ils – bref les “stop words” en anglais – sept
à dix mots qui ont un sens et bien sûr au-delà des 600 pixels ou 70 caractères,
on entend parfois qu’il faut faire des Title inférieurs à 70 caractères ou aux 600
pixels de la SERP, mais ce n’est pas du tout ma vision – là encore j’ai fait une vidéo là
dessus, donc je vous y renvoie – mais allez-y, faites des Title
plus longs, vérifiez juste que sur 600 pixels, ça s’affiche bien, donc 70
caractères à peu près ça s’affiche bien, c’est cohérent dans les pages de
résultats de Google, mais vous pouvez faire des Title beaucoup plus longs, bien
sûr que les 600 pixels ou les 70 caractères dont on entend parler parfois. Une méta description “sexy”, allez-y sur 300 signes, comme ça vous êtes tranquille pour d’éventuelles évolutions et si votre page ressort sur des requêtes
longues – je rappelle que sur les requêtes longues,
le texte affiché par Google dans ses résultats est plus long que les 150 à 160
signes classiques donc 300 signes (signe=caractères espaces compris) pour une meta description qui donne envie d’aller sur le site.
C’est assez classique aussi : des attributs ALT sur les images.
Toutes les images qui ont un sens sur la page d’accueil doivent avoir un
attribut ALT rempli et correctement rempli. Ça a l’air tout bête, mais je
peux vous assurer que je fais beaucoup d’audits et que je fais beaucoup d’audits
de boutiques et que c’est loin d’être le cas…
une balise “canonical” en “self canonical” c’est-à-dire vers elle-même –
j’ai aussi fait une vidéo sur le DUST, Duplicate URL, Same Text –
sur la façon de faire des balises canonical en self canonical je
n’irai pas plus loin – il faut qu’il y ait obligatoirement une balise canonical
vers elle-même avec l’URL de la page d’accueil.
Et puis, bon il n’y aura quasiment pas d’impact,
sauf extraordinaire, en SEO réel, mais bien spur
des temps de chargement acceptables pour que la page d’accueil
soit rapidement vue par les internautes et qu’elle soit bien crawlée par les
robots. Voilà ce qui est le plus important – je rappelle que le temps de
chargement n’est pas un vrai critère SEO, tout ce qu’on a vu
avant est bien plus important…. Pensez bien sutout – et je vais vraiment insister là
dessus – à du texte, du texte, du texte. Une page d’accueil avec beaucoup d’images,
c’est sympa, c’est très joli, mais ça ne se positionne pas bien en SEO, donc plus il
y aura de texte, ça peut être du texte en bas de page,
ça marche très bien mais plus y aura du texte qui explique ce que vous faites, du
texte statique qui reste le même dans le temps, et meilleur sera votre SEO. Voilà pour ces quelques conseils concernant le SEO de la page d’accueil d’un site
e-commerce. A très bientôt et à la semaine prochaine
donc pour les mêmes conseils mais adaptés cette fois à vos pages de listes de
produits. Je vous souhaite une excellente semaine
et je vous dis à très bientôt pour une nouvelle vidéo Abondance. Merci et au revoir 🙂

18 thoughts on “SEO et E-Commerce. 1e partie : la page d’accueil idéale. Vidéo SEO Abondance 122

  1. Merci Olivier pour tout le contenu que tu nous offres, je suis entrain de lire "Réussir son référencement web" et je le conseille à tout le monde c'est vraiment une mine d'or.

  2. Bonjour Olivier. Encore merci, je voulais savoir si les widgets avec image devaient aussi avoir les balises alt renseignées. Est ce que ca a un impact dans le crawl?

  3. Salut,
    Cette vidéo tombe à point 😉
    Petite question subsidiaire : que conseillez vous comme nombre d'articles à présenter au max ? Vous parlez du produit du mois ou des avis, mais le but étant de présenter les articles nouveaux en index non ?
    Merci encore pour ces conseils de bon sens et a vous lire 😉

  4. Merci Olivier pour ces précieux conseils, j'attends la suite de cette série sur le e-commerce avec impatience !

  5. Merci Olivier pour la qualité de tes vidéos et de ton livre.. Je vais lancer mon site e commerce sous peu. Tu conseillerais de lancer le site avec combien d'articles de blog au démarrage pour envoyer les bons signaux à Google ?
    #reborn

  6. Bonjour Oliver, je me suis toujours demandé et encore plus avec cette vidéo mais peut-on faire du SEO avec une boutique monoproduit ou moins de 5 produits et être devant des boutiques à 100 produits+ ? En l'optimisant autant niveau backlinks articles ect.

  7. Merci pour votre superbe vidéo très instructives, cependant, je calle sur le Mega Menu. J'ai un site regroupant une 40ène de collections, sans mega menu, le visiteur risque de s'y perdre, comment faire pour que le visiteur ne s'y perde pas et que le SEO ne soit pas tué ? Merci à vous Olivier ! 😀

  8. Je possède un site e-commerce pour une activité très peut concurrentielle mais mon site arrive pas à décoller malgré toutes les améliorations que j'ai faites. Est t'il possible de recevoir un peu d'aide ? Merci 🙂

  9. Bonjour et merci pour toutes vos vidéos. Un petite question sur les mega-menus. Il me semble avoir compris mais qu'en est-il d'un menu déroulant sur page d'accueil d'un site ecomerce (renvoyant vers les pages produits et sous produits). Faut-il aussi réduire sa taille ?

  10. Merci Olivier pour la valeur que tu apportes☺ Cependant qd tu parles de balises H1à H3 de la page d'accueil, est ce que ça veux dire que dans la métadescription il faut rajouter les H1 à H3? Car je travail sur shopify, et mis à part le titre et la métadescription je ne vois pas où je peux les mettre?Merci par avance😁

  11. J’aurai aimé vous demander, étant donné que je suis un grand débutant en SEO ( j’ai seulement 16 ans ..), est il possible de se ranker devant des sites ayant les mêmes mots clés alors qu’ils ont des centaines de produits, si mon site n’en a que entre 100 et 200

  12. Bonjour, étant donné que je trouve trop moche de mettre beaucoup de texte sur la page d'accueil, j'ai fait dans le footer un lien vers une page cms intitulée "notre boutique" à la place de "A propos" expliquant notre domaine et ainsi y mettre beaucoup de texte, est-ce-que cette approche est pertinente?

  13. Bonjour Olivier et merci pour ce précieux contenu, j'ai juste une petite question concernant le texte de 200 à 400 mots statiques. Étant donné que des gros blocs textuel restent souvent assez indigestes pour les visiteurs et assez peu lu, surtout dans une page d'accueil, y a t-il un impact SEO à le fragmenter en plus petits blocs comme 3 de 100 mots réparti sur la page d'accueil par exemple ?

  14. Salut Olivier, peut tu faire une vidéo WordPress
    Pour indiquer comment bien faire son sitemap avec l’arborescence des pages.

    Quel numéro indiquer pour les pages contact ect ? 0,3 ou 0,4

    Merci beaucoup de ton aide

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *