December 12, 2019

28 thoughts on “Entretien d’embauche informaticien, (développeur, programmeur, IT, webdesigner, webmaster)

  1. Merci pour les conseils, cependant je remarque que les bureaux de recrutement font de la speculation de nos jours. Eux aussi sont rentré dans le "systeme", Graphologie, observations des bras, test… ils oublient que des gens cherchent d'abord du travail pour manger.
    Et non leur "plaire".
    Et je n'ai pas parlé des débutants…

  2. Bonjour et merci pour vos conseils.
    Cependant j'aurais une question. Demain j'ai un entretien d'embauche pour une licence professionnelle en alternance dans le domaine de l'informatique. La société recherche un développeur (logiciel&web). J'ai un BTS en informatique industrielle mais avant mon BTS j'ai fait un an en DUT SRC où j'ai appris les aspects des métiers liés au multimédia, puis j'ai également fait un an en DUT Informatique où j'ai trouvé la formation vraiment trop théorique et l'établissement délabré. Dois-je parler de ces deux années en DUT lors de mon entretien ? Ou dois-je m'abstenir ? Merci !

  3. Voilà exactement pourquoi en France, quasiment toutes le boites de développement recrutent mal, quitte à foutre quelqu'un sur un projet java en prod, la personne n'ayant jamais fait de sa vie de java. Les recruteurs sont des quiches, essentiellement parce que justement ils n'y pannent rien à ce sujet 99% technique.

  4. c super ,car je vois bcp de jeune qui parle de blabla en dissant je metrise c,c++,java,….k meme c super merci pour le conseil

  5. Très bonne vidéo, il est vrai que l'on doit sortir le nez du guidon et prendre du recul sur les enjeux des entreprises, chose pas forcément évidente lorsqu'un développeur passe son temps à résoudre des problèmes très spécifiques.

  6. Au final, quand on analyse a minima ce qui est dit dans cette vidéo, on se dit qu'il s'agit pour "l'informaticien" de contourner l'incompétence des recruteurs RH dans les domaines pour lesquels ils recrutent (dixit aussi les offres d'emploi publiées par ces derniers)…

  7. Les erreurs il y en a sûrement mais actuellement vu la demande bien supérieure à l offre, c'est les sociétés qui passent des entretiens

  8. Cette vidéo a 5 ans mais je viens de tomber dessus par hasard, et pour avoir passé ne dizaine d'entretiens avant de trouver mon job actuel (5 ans ce mois ci) je voudrais corriger un peu pour ceux qui regarderaient cette vidéo avant de passer un entretien cette année, en me basant sur mes entretiens mais aussi sur ce qu'en j'entends en coulisse quand mes managers font passer des entretiens à d'autres:- déjà l'entretien dépend de la personne que l'on a en face. Si c'est un entretien avec un RH qui ne sait pas ce qu'est un PC, bien sûr qu'il faut éviter de parler technique, mais si l'entretien se passe devant un manager, ben forcément il veut savoir ce que l'on vaut, et pour lui répondre on doit rentrer dans les détails, on est pas là pour vendre des cornichons…- pour le CV il FAUT marquer ce qu'on sait faire, et si ça ressemble à une liste de protocoles ou de sigles, ben c'est normal c'est notre monde…- un manager qui recrute un ingé ou un tech, si vous commencer à parler organisation et gestion d'équipe, gestion budget, le mec va se dire que vous voulez lui piquer son job…- si l'entretien dérive un peu en conversation de spécialiste, c'est plutôt une bonne chose, car c'est ce que va être le job du gars si il est pris. Si le recruteur n'a pas envie de parler détails techniques lors de l'entretien, ça commence mal, pour quelle raison il aurait envie de parler technique plus tard??-  la 5 eme erreur, je ne vois pas en quoi les informaticiens sont spécialistes de ce phénomène…(???). c'est la personne qui lead l'entretien qui doit à un moment demander au gars si il a des questions. Et la question que les gens ont en venant à un entretien, c'est de savoir en quoi consiste vraiment le job qu'on leur propose. (le salaire ça vient plus tard). je me vois pas arriver en entretien et demander "alors vous galérez à quel niveau?" "vous avez épuisé votre budget, ou il reste de la thune?" "Vous ne me connaissez pas, hein, mais quels sont tous vos projets en cours? histoire que je balance tout ça à vos concurrents?" …

  9. Oui enfin, ce que je crois surtout, c'est qu'il y a beaucoup d'excès de zèle dans tout ça, faut pas être trop ci, ni trop cela, faut être, en revanche un peu comme ça, mais pas trop et puis et puis et puis… STOP.

    A un moment donné faut juste arrêter avec toutes ces conneries. C'est tout sauf naturel, c'est tout sauf personnel, c'est tout sauf être finalement vrai et donc montrer qui l'on est.

    Etre jugé sur ce genre de détails "alakon" me démontrerai simplement que cette boite potentielle, pour laquelle je postule, finalement, n'en vaut pas la peine. Il faut sérieusement remettre en question ce système, beaucoup trop archaïque à mon gout, beaucoup trop basé sur un ou plusieurs morceaux de papier qui n'attestent finalement de rien.

  10. J'ajouterais une erreur : Ne pas être prêt à s'entretenir face à un responsable RH nul en informatique

    Je pense que, même si la logique voudrait que les boites un minimum sérieuses font appel à une personne de terrain pour le côté bagages techniques, miser seulement là-dessus est une erreur. Ce ne peut être que consultatif et celui qui prendra la décision est peut-être bien un cadre totalement noob.
    Donc il faut savoir aussi résumer son profil en langage grand-public (administration de parc informatique au lieu de tech réseau, aide et formation à l'utilisateur au lieu de support utilisateur, etc.).

  11. les erreurs que vous avez cités, c'est comme si vous me descrivez lors d'un entretien, je vous remercie énormement

  12. merci beaucoup mr gautier pour tes fortes et tes conseils, juste j'ais une question, est ce que c'est mieux d'ajouter mes bonus dans mon cv

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *